Fabriquez votre propre dentifrice avec des ingrédients naturels

Les recettes de dentifrice ou de poudre dentaire faites maison suivent le principe de ne jamais mélanger dans un produit cosmétique quelque chose qui n'est pas également comestible.

Cela peut sembler inhabituel à première vue, mais cela prend tout son sens si l'on y regarde de plus près. Si vous regardez au dos de l'emballage pour les ingrédients, vous ne pouvez en principe que tomber malade. Lorsque nous nous brossons les dents, les ingrédients pénètrent dans notre corps par la muqueuse buccale et, surtout dans le cas des enfants, en étant avalés, et peuvent nous rendre malades.

Les fluorures, les agents moussants produits artificiellement, les humectants, les améliorateurs de consistance, les agents mouillants, les liants et les conservateurs et enfin les microplastiques comme agents de nettoyage. Voulons-nous vraiment le laisser entrer dans notre corps ?

Vous pensez peut-être que vous n’en avalez pas ? et ce petit goût dans la bouche après votre brossage ! qu’est-il ? si ce n’est des restes du contenu de votre dentifrice.

Beaucoup de ces additifs sont des irritants cutanés, des allergènes et peut-être des cancérigènes. De plus, ils polluent nos eaux.

Et on sait tous à quelle point notre eau est précieuse, notre corps en est fait de 60%.

 

Certaines substances antibactériennes peuvent entraîner une résistance en s'accumulant dans l'environnement.

De nombreux ingrédients typiques ne sont pas du tout nécessaires ou peuvent être remplacés par des agents inoffensifs.

 

Nos ancêtres utilisaient des produits de nettoyage naturels, tels que la cendre en poudre, de la corne ou les coquilles de moule, la poudre de pierre ponce, le sel râpé, et plus tard la poudre de marbre, l'œuf moulu, les coquilles de seiches ou d'huîtres, et la poudre de charbon de bois.

 

Fabriquer son propre dentifrice ou sa propre poudre dentifrice n'est pas compliqué avec des ingrédients simples, et sans déchets plastiques, c'est aussi durable.

Les ingrédients de base du dentifrice :

4 cuillères à soupe d'huile de noix de coco

2 cuillères à soupe de poudre fine de bicarbonate de soude (carbonate acide de sodium NaHCO3) et non pas de la poudre à lever, qui serait du bicarbonate de soude avec une teneur supplémentaire en acide et en amidon, et également pas de bicarbonate de soude Na2CO3

 

L'huile de noix de coco désinfecte, agit naturellement contre les bactéries, les virus et les champignons. Il donne au dentifrice un bon goût et une bonne consistance, mais il devrait s'agir d'huile de coco biologique.

Le bicarbonate de soude agit comme un agent nettoyant, blanchit légèrement les dents et, parce qu'il est alcalin, est capable de créer un bon niveau de ph dans la bouche. Les acides cariogènes peuvent ainsi être neutralisés. Cependant, il doit s'agir d'une poudre très fine, et il se peut qu'elle doive encore être broyée.

 

Préparation :

Réchauffez très légèrement l'huile de noix de coco au bain-marie dans un bocal refermable (uniquement si elle est encore solide). Lorsqu'elle commence à devenir liquide, ajoutez le bicarbonate de soude et remuez. Si l'huile de coco a déjà une consistance qui n'est plus tout à fait solide en raison de la température ambiante, il suffit d'ajouter le bicarbonate de soude tel quel et de remuer vigoureusement !

Informations complémentaires

 

La durée de conservation de la crème dépend de la durée de conservation de l'huile de noix de coco. Si les températures augmentent, le dentifrice peut être mis au réfrigérateur - l'huile de coco devient déjà liquide à 23-26 degrés et la poudre de bicarbonate de soude se déposerait alors plus rapidement au fond. Bien sûr, il peut ensuite être mélangé à nouveau, ce serait juste un peu plus de travail.

 

Il existe de nombreuses autres façons de fabriquer et d'affiner un dentifrice de différentes saveurs.

Terre curative/ argile/ terre minérale/ merlan :

Reminéralise les dents, lie les toxines et les métaux lourds, dissout les impuretés sans attaquer l'émail des dents

Sucre de bouleau (xylitol) :

Protection naturelle contre la carie dentaire, aide à réduire les bactéries acidifiantes, reminéralise l'émail des dents en stabilisant le calcium

Silice :

agent nettoyant, aide à éliminer la plaque

Huile essentielle de menthe/menthe poivrée :

Antibactérien, antiviral, anti-inflammatoire et donne un goût frais.

Sauge séchée/ huile essentielle de sauge : a un effet antibactérien et antiseptique

Le curcuma :

a un effet blanchissant sur les dents, un effet anti-inflammatoire et d'innombrables autres propriétés bénéfiques

Poudre de gingembre : a un effet anti-inflammatoire, améliore la circulation sanguine et donne une haleine fraîche

Cannelle :

A un effet désinfectant, anti-inflammatoire et aide contre les champignons et les bactéries.

 

On peut également y ajouter de l'hamamélis, de la poudre de girofle, de l'eucalyptus, de la myrrhe, de l'arbre à thé, du fenouil, de la citronnelle ou de la réglisse. Les herbes peuvent être utilisées sous forme d'huiles essentielles (biologiques, bien sûr), pour une touche de fraîcheur, l'huile d'eucalyptus convient en plus de la menthe poivrée.

Les possibilités de combinaisons sont infinies.

Pas tous à la fois, mais essayez-les.

 

Et puis pour les puristes, on peut également se laver les dents à l’eau. Ça fonctionne très bien, à condition toutefois d’avoir une alimentation principalement végétale.

 

Amusez-vous bien …

 

A très bientôt

Stéphane

Re-generer.com

 à partager sans modération 😊