Vous avez toujours froid ... et vous nourrir de crudités vous fait peur !

Ces conseils sont là pour vous aider à prendre conscience de votre pouvoir de guérison sur votre organisme, et que vos mauvaises décisions dues à de mauvaises informations et de mauvais choix sont réversibles

Vous avez le pouvoir d’être en bonne santé ! mais il faut commencer par le début… apprendre ! de la même façon que lorsque vous voulez faire quelque chose de nouveau, au commencement, vous apprenez …

 

Et bien la santé c’est pareil ! ça s’apprend !

 

Vous avez toujours froid et vous avez donc peur des crudités ?

Réfléchissons un instant,

pourquoi on gèle ou pourquoi une personne gèle plus que l'autre. Les animaux à l'état sauvage ne gèlent pas non plus...

ok, ils ont de la fourrure ou des plumes. Nous nous habillons chaudement et pourtant, souvent, cela ne suffit pas ... en fait, nous gelons de l'intérieur.

 

Différents aspects jouent ici un rôle :

Le plus important est que l'organisme soit bien nourri et que les cellules soient bien approvisionnées. Une carence en fer, en vitamine D, en magnésium ou en vitamine B12 sont associés à la sensation d’avoir froid.

 

Trop peu d'exercice

Nous savons que si nous restons assis trop longtemps, nous avons froid.

L'exercice, surtout à l'air libre, améliore la circulation sanguine, active le flux lymphatique et l'apport d'oxygène dans le corps - il nous réchauffe de l'intérieur. Mais l'exercice à la maison, par exemple sur le trampoline, est également mieux que de ne rien faire.

 

Carence en fer

Le fer joue également un rôle important dans la circulation sanguine et l'apport d'oxygène à l'organisme. Si les réserves en fer de la rate, du foie et de la moelle osseuse ne sont pas bien reconstituées, cela peut se traduire par une sensation de froid constant. Les légumes à feuilles vert foncé et les herbes sauvages constituent une bonne source de fer et de B12. Ce fer végétal peut être particulièrement bien absorbé en combinaison avec des ingrédients contenant de la vitamine C, comme les poivrons, les oranges ou citron.

 

Carence en vitamine D

Le manque d’exposition au soleil est prépondérant dans nos régions, nos modes de travail également (dans une pièce toute la journée … bureau, maison, atelier etc.) il nous faudrait prendre des bains de soleil, journellement, nu, pendant 15 mn environ (sans crème de protection, et sans lunette de soleil) pour que la peau et les yeux puissent absorber ladite vitamine.

La dangerosité du soleil vient quand la peau brûle (devient rouge) donc comme le sport, et nos articulations, il faut la faire travailler.

Un manque de cette vitamine qui rentre en cause dans de nombreuses fonctions de l’organisme est également une raison au refroidissement du corps

 

Déficience en magnésium

Le magnésium soutient plus de 300 processus métaboliques.

Le magnésium a un effet principalement relaxant, mais il régule également la pression sanguine et stimule le métabolisme. Un manque de magnésium peut donc entraîner un manque d'énergie et un épuisement, qui à leur tour entraînent un manque d'exercice et une perte musculaire. Les femmes en particulier gèlent rapidement, car elles ont par nature moins de masse musculaire.

Une carence en magnésium peut être très bien compensée au début de votre changement alimentaire par la prise de magnésium quotidienne de type Nigari ou Chlorumagène mais qui doit-être remplacer rapidement par une alimentation saine.

 

Carence en vitamine B12

La vitamine B12 est une vitamine hydrosoluble. Le corps le stocke dans le foie.

Aucune autre vitamine n'a un effet aussi positif sur le bien-être physique de l'homme.

En tant que co-enzyme importante, elle est nécessaire à toutes les cellules de l'organisme et est particulièrement impliquée dans la formation des globules rouges, qui fournissent l'oxygène à l'organisme.  Si nous en manquons, nous devenons fatigués et surtout plus sensibles au froid.

Dans ce cas, la priorité doit être donnée à un système digestif sain, car l'apport en vitamine B12 d'une personne dépend largement de la santé de son estomac et de ses intestins.

 

La vitamine B12 se trouve dans les jus verts d’herbes sauvages, de blé, d’orge, dans les algues, la spiruline, les graines germées, les oléagineux etc…

 

Sous-fonctionnement de la glande thyroïde

L'hypothyroïdie ralentit les processus métaboliques et peut se manifester notamment par de la léthargie et de l'hypotension artérielle.

 

Un stress permanent

Dans les situations de stress, la libération d'hormones de stress par les glandes surrénales entraîne une augmentation du rythme cardiaque et de la force musculaire, entre autres, tandis que dans le même temps, l'apport énergétique pour l'activité des organes est réduit. Si le stress est maintenu sur une longue période, la production de l'hormone du stress dans les glandes surrénales est épuisée. Les conséquences sont l'épuisement, l'apathie et le refroidissement de l’organisme qui en découle.

 

Acidification

Un excès d'acide dans l'organisme peut se remarquer dans le fait que nous nous réveillons le matin déjà gelé - un signe que le corps met beaucoup d'énergie à neutraliser et éliminer les acides en excès. (ex. les viandes industrielles, les produits laitiers, les farines et produits qui en découlent)

 

Désintoxication

Tous ceux qui ont déjà jeûnés le savent : le corps se désintoxique très rapidement. La tension artérielle baisse et là, pour certains, vous pouvez bouger encore moins, vous gelez facilement.

le peu d’énergie que vous aviez est utilisé à la gestion des toxines. 

En passant à une alimentation vivante, une désintoxication douce est amorcée. Cela explique l'expérience de nombreux crudivores qui gèlent davantage le premier hiver mais moins la deuxième année après le changement de régime.

Le sang et la lymphe se déchargent des toxines et le sang peut plus efficacement envoyer de la chaleur à toutes les extrémités.

 

Nous pouvons contrer tous ces aspects par une déclaration :

Le mode de vie végétalien brut nous fournit la plus grande richesse de nutriments et soutient notre conscience, l’amour de notre corps et de la nature. Dans un corps bien nourri, des processus métaboliques et organiques actifs ont lieu.

Tous nos sens s’en trouvent alors décuplés.

 

Dans ce sens, je vous souhaite beaucoup de joie avec la nourriture vivante, même en hiver 😉

 

Votre serviteur, Stéphane Puteaux

Educateur santé en ligne

 

retrouvez-moi sur re-generer.com